No exception – le slam d’Amina sur une musique de Lou B.

Voici un partage d’un de nos relais en pastorale scolaire:

Comme certains d’entre vous le savent, l’asbl « Les Passeurs » soutient les personnes porteuses d’un handicap dans la réalisation d’un projet, fruit d’un élan de vie.

C’est dans cet esprit que le clip d’Amina « No exception » a été réalisé.

L’état de crise engendré par la pandémie du coronavirus a notamment révélé la fragilité de notre système de soins de santé. 

L’éventualité de laisser « sur le carreau » certaines catégories de personnes, comme les personnes âgées ou porteuses d’un handicap, a été soulevée.

Amina a d’abord été sidérée et tétanisée par cette éventualité. 

Elle a ensuite choisi de diriger son énergie de colère et d’indignation dans un processus créateur en exprimant son point de vue. 

Lou B a composé une musique originale pour l’occasion. 

Sa réflexion nous concerne tous: Que choisissons-nous, la rentabilité ou la vie ?

Merci de visionner et de partager ce message de résilience avec le plus grand nombre si le coeur vous en dit 😉 https://youtu.be/gic1Vf8_JlI

Pour « Les Passeurs », Christian Brodkom

Opinion : Enseignement 2.0 ou l’école en temps de confinement

30 juin 2020 par Angélique Tasiaux.

Voici un bel article d’Alexandra pour Cathobel.

« Avant l’ère, c’est pas l’heure! Après l’air, c’est plus l’heur… »

Une bien curieuse orthographe pour parler de l’enseignement…  Et pourtant, si l’on en croit ce que l’on vient de vivre avec le confinement, une ère est belle et bien révolue dans cette « galaxie » qu’est l’école. Un air nouveau s’y est engagé – mais que présage-t-il de bon ou de mal-heur? Vous en jugerez vous-mêmes à travers ce qui suit…

Au début du confinement, une école fondamentale s’est organisée pour ouvrir ses locaux à des profs qui emballent – en toute discrétion et distanciation – des colis alimentaires à destination des familles de leurs élèves. Un autre établissement reçoit dix ordinateurs pour les jeunes qui n’en n’ont pas et resteront ainsi en lien numérique avec leurs enseignants. En tout, 160 ordinateurs ont été donnés. Evidemment, pour 165.000 élèves, c’est peu, mais c’est déjà cela. Dans une autre école encore, les profs s’organisent pour porter leurs photocopies aux domiciles mêmes de leurs jeunes… Bref, à situation inédite, mesures créatives. Et généreuses. Ce n’est pas sans rappeler l’ADN d’institutions scolaires qui se sont édifiées sur cette fracture sociale, quand les ordres enseignants fondaient leurs toutes premières écoles dans les granges des villages ou des salles paroissiales.

Au-delà de ces gestes de premiers secours, que s’est-il passé du côté de l’enseignement pendant ces trois mois extra (et paradoxalement intra) muros?

Lire la suite

Ce n’est qu’un au revoir :

Chers collègues et amis,

Le temps de confinement m’a rappelé qu’il est bon de s’arrêter, de se poser de temps à autres.. Après 12 ans de service à la pastorale scolaire, je reprends mon bâton de pèlerine pour un autre chemin.  Ce sera toujours celui de l’école, à 4/5, pour me laisser le temps de mettre mes pas dans ceux des mes frères croyants d’il y a 3000 ans via une formation biblique (Mess’Aje). Petit pincement au cœur de quitter une super équipe et une fonction que j’affectionne particulièrement… Mais je suis heureuse qu’une Marie laisse la place à une autre Marie ! Que demander de mieux? Bienvenue à toi, Marie! Puisses-tu trouver autant de joie que moi et encore plus (mais est-ce possible?) à travailler à cette belle mission de pastorale en écoles!  

Du fond du cœur, un immense MERCI à chacun et chacune pour votre accueil, votre bienveillance, votre enthousiasme, votre confiance, votre foi. Chaque rencontre était cadeau. Merci à l’équipe actuelle, la précédente, les collègues de la maison diocésaine pour le magnifique chemin parcouru ensemble. Et enfin merci aussi à Celui qui est source de Vie et qui marche à nos côtés dans toutes nos péripéties humaines, des plus sages aux plus folles. Gratitude! Ce n’est qu’un au revoir… car mon engagement pastoral au sein de mon école nous permettra probablement, je l’espère, de nous retrouver ! A très bientôt avec joie ! Que son Souffle continue à nous accompagner et à nous inspirer dans le quotidien de nos vies 😉
Marie-Cécile

Marche Jai Jagat – Jeunes du 23 (soirée) au 28 août

Une occasion de réfléchir, d’expérimenter et d’intérioriser l’écologie intégrale

Il s’agit d’une marche de 5 jours pour les plus de 15 ans : du 23 (soirée) au 28 août (après-midi) entre Wellin et Avioth

Elle sera le relais de la marche des adultes qui a lieu du 18 au 23 août. Pendant la marche, nous vous proposerons de réaliser des petites capsules vidéo. Vous serez ainsi, en quelque sorte, via ces vidéos dans les écoles, des ambassadeurs de la décennie Jai Jagat et de l’année “Laudato Si” proposée par le pape François pour la sauvegarde de la Maison Commune.   

Cette marche, sac au dos, dans l’esprit de simplicité propre à Jai Jagat, sera une occasion pour nous de réfléchir, d’expérimenter et d’intérioriser l’écologie intégrale à partir des rencontres que nous ferons et des grandes traditions spirituelles du monde.  

Au programme : (*)

– Marche entre 15 et 20 kms par jour, sac au dos : 

  • 23/8 : RDV à Wellin (ferme Arc-en-Ciel) : rencontre avec les adultes de Jai Jagat dont nous prendrons le relais   
  • 24/8 : de Wellin à Libramont-Chevigny : logement à la communauté de la Belle Porte (vie simple et accueil personnes handicapées)
  • 25/8 : de Libramont à Chiny – découverte du projet Gâche-Warache de vie collective au sein de la nature. 
  • 26/8 : de Chiny à Orval : l’éco-spiritualité (vie simple et communautaire des moines)    
  • 27/8 : d’Orval à Avioth : découverte d’Avioth et logement au Centre de Partage 
  • 28/8 : Avioth : partage du projet communautaire et clôture festive de la marche Jai Jagat 

– Rencontre et découverte de personnes et de lieux alternatifs qui pratiquent l’écologie intégrale

– Temps de réflexion, de partage, d’intériorité et/ou de spiritualité autour des 4 thématiques de Jai Jagat 

– Expérimentation, en petit groupe, de la sobriété heureuse (vie dans la nature, alimentation frugale, logement sous tente certaines nuits, …)

Envie de nous rejoindre ? Voici une vidéo qui peut vous mettre route : https://www.youtube.com/watch?v=1Mw5ADaHyFo

Paf : 95 euros.

Organisateurs : l’équipe Jai Jagat Jeunes

Contacts et inscriptions : (avant le 30 juin) : Alexandra Boux 0486 39 32 17 jaijagat.ecole@gmail.com

(*) Cette marche se fera sous réserve et dans le respect des conditions sanitaires en vigueur au mois d’août

Je reste à la maison, Seigneur ! #prière d’un confiné

Je reste à la maison, Seigneur !
Et aujourd’hui, je m’en rends compte,
Tu m’as appris cela, demeurant obéissant au Père,
Pendant trente ans dans la maison de Nazareth,
En attente de la grande mission.

Je reste à la maison, Seigneur,
Et dans l’atelier de Joseph, ton gardien et le mien,
J’apprends à travailler, à obéir,
Pour arrondir les angles de ma vie
Et te préparer une œuvre d’art.

Je reste à la maison, Seigneur !
Et je sais que je ne suis pas seul
Parce que Marie, comme toute mère,
Est dans la pièce à côté, en train de faire des corvées
Et de préparer le déjeuner
Pour nous tous, la famille de Dieu.

Je reste à la maison, Seigneur !
Et je le fais de manière responsable pour mon propre bien,
Pour la santé de ma ville, de mes proches,
Et pour le bien de mon frère que tu as mis à côté de moi,
Me demandant de m’en occuper
Dans le jardin de la vie.

Je reste à la maison, Seigneur !
Et dans le silence de Nazareth,
Je m’engage à prier, à lire,
Étudier, méditer,
Être utile pour les petits travaux,
Afin de rendre notre maison plus belle et plus accueillante.

Je reste à la maison, Seigneur !
Et le matin, je te remercie
Pour le nouveau jour que tu me donnes,
En essayant de ne pas le gâcher
Et l’accueillir avec émerveillement,
Comme un cadeau et une surprise de Pâques.

Et à midi, je recevrai la salutation de l’Ange,
Je me rendrai utile pour l’amour,
En communion avec toi
Qui t’es fait chair pour habiter parmi nous ;
Et, fatigué par le voyage,
Assoiffé, je te rencontrerai
Au puits de Jacob et assoiffé d’amour sur la Croix.

Je reste à la maison, Seigneur !
Et si le soir me prend la mélancolie,
Je t’invoquerai comme les disciples d’Emmaüs: Reste avec nous, le soir est arrivé
Et le soleil se couche.

Je reste à la maison, Seigneur !
Et dans la nuit,
En communion de prière avec les nombreux malades et les personnes seules,
J’attendrai l’aurore pour chanter à nouveau ta miséricorde
Et dire à tout le monde que, dans les tempêtes,
Tu as été mon refuge.

Je reste à la maison, Seigneur !
Et je ne me sens pas seul et abandonné,
Parce que tu me l’as dit :
Je suis avec vous tous les jours.
Oui et surtout en ces jours de confusion, ô Seigneur,
Dans lesquels, si ma présence n’est pas nécessaire,
Je vais atteindre chacun, uniquement avec les ailes de la prière.

Amen.                                                                            + Joseph, évêque italien

Jai Jagat Ecoles : suspendre … pour reprendre de plus belle !

Jai Jagat. Victoire d’un monde pour tous. Nous vous avons déjà longuement parlé de cette caravane indienne en route pour Genève. 50 personnes pour 10 000 kms et un message d’urgence et d’espérance à porter aux Nations.

Le 17 mars, la Marche Jai Jagat a été suspendue temporairement en raison de la pandémie du Coronavirus. Les marcheurs se trouvaient en Arménie quand ils ont du prendre la décision de mettre la marche en pause tout en continuant leur engagement car « il y a encore tant à faire ».

Initialement fixé au 27 mars, le projet Ecoles s’est peut-être arrêté mais le chemin continue et certains chuchotent même qu’il reprendra de plus belle en septembre… 

Voici le message disponible sur .JaiJagat.be

Suite aux évènements liés à la pandémie de Coronavirus et au confinement mis en place dans de plus en plus de pays, la marche Jai Jagat a été obligée d’être suspendue, au moins temporairement. C’est ainsi que vous trouverez ci-dessous le message envoyé il y a quelques heures depuis l’Arménie par Rajagopal et Jill, initiateurs de la campagne, aux principaux acteurs de Jai Jagat à travers le monde.

Nous restons toutes et tous mobilisés, prêts à se remettre en marche dès que cela sera possible, les principaux messages de Gandhi et de la campagne Jai Jagat n’ayant sans doute jamais eu autant d’acuité qu’aujourd’hui : résilience, bienveillance et non-violence.

Jai Jagat !

17 mars 2020,

« Cher.e.s ami.e.s,

C’est avec le cœur lourd que nous annonçons la suspension temporaire de la marche Jai Jagat. Nous espérons que ce report nous donnera la possibilité de nous réunir et de relancer la marche dès que la situation du COVID 19 s’améliorera et sera sous contrôle. Nous encourageons toutes les personnes directement impliquées dans la campagne à poursuivre leur travail et à garder le moral. Il est prévu de poursuivre la marche de façon virtuelle et, si possible, de créer davantage de messages vidéo et de formations sur Gandhi et la non-violence, afin d’inciter les gens à en profiter pour réfléchir à des modes de vie alternatifs lorsqu’ils sont chez eux ou en confinement.

Juste pour vous informer du déroulement des événements, nous sommes arrivés à Erevan il y a moins d’une semaine, après une marche de 400 kilomètres sur un mois. Ce fut une expérience exaltante et nous avons pu entrevoir l’incroyable hospitalité du peuple arménien dans le processus de diffusion du message de paix et de Gandhi. Le peuple arménien a tellement souffert de conflits et de guerres au cours de l’histoire qu’il n’est pas étonnant qu’il ait visiblement répondu à ce message de paix. Cette expérience a eu un écho profond chez les marcheurs indiens et internationaux et leur a donné plus de force pour continuer à construire la paix dans leur vie future, ce alors qu’ils quittent actuellement la marche en Arménie.

La marche arménienne a fait suite à une excellente marche de quatre mois en Inde qui nous a également rapprochés des gens et de leur désir de paix ainsi que de leur engagement envers les valeurs du Mahatma Gandhi et de Kasturbai. Tout le travail d’Ekta Parishad a fait de ce voyage en Inde une expérience extraordinaire et nous devons ainsi nous appuyer sur celle-ci pour nous aider à faire face à la violence dans la société à de nombreux niveaux.

Les autres marches qui se sont déroulées au Népal, au Pakistan, aux Emirats Arabes Unis, dans les Balkans et surtout en Iran, ont permis d’y apporter le puissant message de paix et de non-violence de Gandhi. Nous sommes désormais prêts à entreprendre un travail de suivi considérable avec tous les réseaux qui ont été créés durant cette campagne, y compris à Genève, en Europe et aux États-Unis, travail qui nous a donné une orientation claire pour envisager pour le futur une éducation favorable à la paix, une économie et une gouvernance non violentes. 

Pour en revenir à la question de la suspension de la campagne, il nous a été très difficile d’arrêter cette action après sept ans de planification. Sur les conseils du gouvernement arménien, nous avons renvoyé trente-cinq marcheurs chez eux et nous avons reçu la confirmation des marcheurs indiens qu’ils étaient bien rentrés chez eux. Ceux qui se rendent dans les régions périphériques du Kenya et de l’Australie, du Mexique et de l’Argentine sont actuellement en vol ou sur le point de l’être. Les Européens qui restent rentreront chez eux dans les prochains jours. Un petit groupe de trois personnes attendra en Arménie. Une fois que nous serons assurés que tout le monde est en sécurité et que les formalités administratives sont réglées, nous retournerons également en Inde.

Les marcheurs de Jai Jagat veulent insister sur le fait que, bien que nous soyons confrontés à une pandémie mondiale et que nous devions rester très prudents, il faut se saisir de cette crise pour faire pression en faveur d’un profond changement dans l’approche du développement et de l’économie actuels. Ne nous laissons pas prendre par la panique au point d’obscurcir la vision de Jai Jagat. Il y a encore tant à faire.

Nous sommes impatients de vous entendre toutes et tous.

Avec nos salutations chaleureuses,

Jill et Rajagopal« 

https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FJaijagat2020be%2Fposts%2F1529425373903287&width=500″ width= »500″ height= »825″ style= »border:none;overflow:hidden » scrolling= »no » frameborder= »0″ allowTransparency= »true » allow= »encrypted-media »>

Marche Jai Jagat 2020 – mars – en images !

https://pastosecondairebxbw.net/2020/03/23/jai-jagat-2020-mars/