« La bénédiction » – « The blessing »

« The blessing » (Kari Jobe & Code Carnes) est un nouveau chant de bénédiction anglophone (mars 2020) et qui a connu un engouement de reprises en différentes langues à travers le monde durant cette période de confinement.

Ce chant est une demande de bénédiction et de bienveillance pour tous … sur nos collègues, nos élèves, leur famille… c’est un chant d’envoi pour une future célébration dans nos écoles !

Une version française a été chantée par des représentants de 100 paroisses – églises – communautés chrétiennes (anglicanes – catholiques – orthodoxes – protestantes… ) : un beau témoignage d’oecuménisme !

Nos absents – Grand Corps Malade

C’est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte 
Qu’elle crée en nous une présence qui nous rend faible ou nous supporte 
C’est ceux qu’on a aimés qui créent un vide presque tangible 
Car l’amour qu’on leur donnait est orphelin et cherche une cible 

Pour certains on le savait, on s’était préparé au pire 
Mais d’autres ont disparu d’un seul coup, sans prévenir 
On leur a pas dit au revoir, ils sont partis sans notre accord 
Car la mort a ses raisons que notre raison ignore 

Alors on s’est regroupé d’un réconfort utopiste 
À plusieurs on est plus fort mais on n’est pas moins triste 
C’est seul qu’on fait son deuil, car on est seul quand on ressent 
On apprivoise la douleur et la présence de nos absents 

Nos absents sont toujours là, à l’esprit, dans nos souvenirs 
Sur ce film de vacances, sur ces photos pleines de sourires 
Nos absents nous entourent et resteront à nos côtés 
Ils reprennent vie dans nos rêves, comme si de rien n’était 

On se rassure face à la souffrance qui nous serre le cou 
En se disant que là où ils sont, ils ont sûrement moins mal que nous 
Alors on marche, on rit, on chante, mais leur ombre demeure 
Dans un coin de nos cerveaux, dans un coin de notre bonheur 

Nous, on a des projets, on dessine nos lendemains 
On décide du chemin, on regarde l’avenir entre nos mains 
Et au cœur de l’action, dans nos victoires ou nos enfers 
On imagine de temps en temps que nos absents nous voient faire 

Chaque vie est un miracle, mais le final est énervant 
Je me suis bien renseigné, on n’en sortira pas vivant 
Il faut apprendre à l’accepter pour essayer de vieillir heureux 
Mais chaque année nos absents sont un petit peu plus nombreux 

Chaque nouvelle disparition transforme nos cœurs en dentelle 
Mais le temps passe et les douleurs vives deviennent pastel 
Ce temps qui, pour une fois, est un véritable allié 
Chaque heure passée est une pommade, il en faudra des milliers 

Moi, les morts, les disparus, je n’en parle pas beaucoup 
Alors j’écris sur eux, je titille mes sujets tabous 
Ce grand mystère qui nous attend, notre ultime point commun à tous 
Qui fait qu’on court après la vie, sachant que la mort est à nos trousses 

C’est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte 
Qu’elle crée en nous une présence qui nous rend faible ou nous supporte 
C’est ceux qu’on a aimés qui créent un vide presque infini 
Qu’inspirent des textes premier degré 

Faut dire que la mort manque d’ironie

We believe – Newsboys

Les Newsboys (groupe de rock chrétien fondé en 1985) proclament leur foi en la Trinité et la résurrection. C’est une belle entrée en matière pour aborder la question de la foi chrétienne.

« We Believe »

In this time of desperation
When all we know is doubt and fear
There is only one foundation
We believe, we believe
In this broken generation
When all is dark, You help us see
There is only one salvation
We believe, we believe

We believe in God the Father
We believe in Jesus Christ
We believe in the Holy Spirit
And He’s given us new life
We believe in the crucifixion
We believe that He conquered death
We believe in the resurrection
And He’s comin’ back again, we believ
e

So, let our faith be more than anthems
Greater than the songs we sing
And in our weakness and temptations
We believe, we believe!

R.

Let the lost be found and the dead be raised!
In the here and now, let love invade!
Let the church live loud, our God we’ll say
We believe, we believe!
And the gates of hell will not prevail!
For the power of God, has torn the veil!
Now we know Your love will never fail!
We believe, we believe!

R.

« Nous croyons »

En ce temps de désespoir

Quand tout ce que nous savons est doute et crainte Il y a une seule fondation

Nous croyons, nous croyons

En cette génération brisée

Quand tout est sombre, Tu nous aides à voir

Il y a un seul salut

Nous croyons, nous croyons

Nous croyons en Dieu le Père

Nous croyons en Jésus Christ

Nous croyons en l’Esprit Saint

Et Il nous donne une nouvelle vie

Nous croyons en la crucifixion

Nous croyons qu’il a vaincu la mort

Nous croyons en la résurrection

Et Il reviendra, nous croyons.

Que notre foi soit plus que des hymnes

Plus grand que les chants que nous chantons

Et dans nos fragilités et nos tentations,

Nous croyons, nous croyons

R.

Que ceux qui sont perdus soient trouvés et les morts relevés !

L’ici et maintenant, que l’amour l’envahissent

Que l’Eglise vive fort, notre Dieu dira

Nous croyons, nous croyons

Et les portes de l’enfer ne vont pas s’imposer

Car la puissance de Dieu a brisé le voile !

Maintenant, nous savons que ton amour ne faillira jamais.

Nous croyons, nous croyons

R.

No greater love – un clip illustré

Rob Galea est un prêtre, chanteur et vlogeuranglophone. Il a été connu en ayant participé à « X Factor d’Australie » en 2015.

Il partage sa joie de vivre, son espérance et sa foi à travers ses compositions et sa chaîne YouTube.

« No greater love » est aussi bien une très belle chanson sur la mort et la résurrection de Jésus. Ceci est bien accompagné dans le clip par une illustration des paroles de la chanson. Même si les élèves ne devaient pas comprendre toutes les paroles en anglais, le support visuel permet de mieux découvrir la chanson.

Our hope is in you alone
Strong tower and endless grace
You remain
Always, the bright and morning star
Even though you know exactly who we are

O o o O o o O o o
Nothing’s gonna bring us down
O o o O o o O o o
He took our thorns for a crown
O o o O o o O o o
All that was lost now is found
O o o O o o O o o
In Jesus

There is no Greater love than this
None that could ever compare with His
He Died, He Rose, He’s Comin’ again
He Died, He Rose, In Him there is no end
There’s no greater love
Than this

R.

You wash away the stain
Make us whole again
Your love will now remain — Everlasting

You turned this life around
Lift us from the ground
We’ll never be the same — Everlasting

We’ll acclaim you all our days
Praise you – now and always
There is no greater love
Than This

Notre espoir est en toi seulement

Une tour solide et une grâce infinie

Tu restes

Toujours, l’étoile brillante du matin

Même si tu sais exactement qui nous sommes

O o o O o o O o o

Rien ne nous fera tomber 

O o o O o o O o o

Il a pris nos épines comme couronne

O o o O o o O o o

Tout ce qui était perdu, est trouvé

O o o O o o O o o

En Jésus

Il n’y a pas de plus grand amour que ceci

Rien qui ne pourra jamais être comparé avec le Sien

Il est mort, Il se leva, Il reviendra

Il est mort, Il se leva, en Lui, il n’y a pas de fin

Il n’y a pas de plus grand amour

Que celui-ci

R.

Tu laves la tache

Nous rend à nouveau entiers

Ton amour restera – éternellement

Marie, l'adieu – Jésus, de Nazareth à Jérusalem

Ce clip est une méditation sur la croix, le deuil d’un départ …

tout en se remettant à Dieu … (A exploiter pour aborder le vendredi saint)

L’adieu

(Golemanas / Obispo)

Sur la croix vers le ciel

Sur le bois l’édifice,

C’est mon fils

Sur ces bras qui ruissellent

Sous le poids du supplice,

C’est mon fils

Dans les pas de ton père

Dans la soie qui te tisse,

Va mon fils

Dans le froid qui te serre

Dans ta soif de justice

Va, mon fils

Faire le deuil de ton regard

C’est te garder sans te voir


Toi que l’on arrache au monde

Le chagrin m’inonde

Faire le deuil de ces moments

Où nous avions tout le temps

De vivre pour tous les deux

En s’en remettant à Dieu

Adieu…

Sur la croix vers le ciel

Dans la voix qui t’appelle

Mon fils

Dans l’éclat Éternel

Pour que tout s’accomplisse

Va, mon fils.

R:

Mon enfant ce que nous étions d’amour

Nous le sommes toujours

Ce que nous étions d’amour

Nous le sommes toujours

Toujours…

Aimez-vous les uns les autres – Jésus, de Nazareth à Jérusalem

Extrait de la fresque musicale « Jésus, de Nazareth à Jérusalem » mise en scène par Christophe Barratier et composée par Pascal Obispo.

Ce clip est ne manière représenter ce que les chrétiens célèbrent le « jeudi saint » : la dernière scène.

Aimez-vous les uns les autres

(Golemanas / Obispo)

Jésus

Vous qui partagez ma vie

Vous qui êtes mes enfants

En vérité je vous le dis

Je n’ai plus beaucoup de temps

Prenez, ceci est mon corps

Buvez, ceci est mon sang

Il faut que vous soyez forts

Que vous me gardiez vivant.

Le miracle c’est la vie


Qui nous soigne, nous guérit

Des blessures qui sont les nôtres.

C’est le pouvoir d’être aimé

Rien ne peut lui résister

Aimez-vous les uns les autres Les uns les autres…

Jean

Qui de nous va te trahir ?

Jean et Marie Madeleine

Qui de nous te reniera ?

Pierre

Pour toi je pourrais mourir

Jean, Pierre et Marie Madeleine

Nous nous abandonnons à toi.

Jésus

Toi qui parles de ta mort

C’est ta vie qui parlera

Vous qui me croyez encore

Non, ne perdez pas la foi

Le miracle c’est la vie

Qui nous soigne, nous guérit

Des blessures qui sont les nôtres

C’est le pouvoir d’être aimé

Rien ne peut lui résister


Aimez-vous les uns les autres

Les uns les autres…

Jésus

Dieu s’écrit

S’écrit même dans le noir

C’est à vous

C’est à vous de le voir

Aimez-vous les uns les autres

Marie Madeleine

Le miracle c’est la vie

Qui nous soigne, nous guérit

Des blessures qui sont les nôtres.

Jésus et Marie Madeleine

C’est le pouvoir d’être aimé

Rien ne peut lui résister

Tous

Aimez-vous les uns les autres

Les uns les autres…


Le miracle c’est la vie…

Qui nous soigne, nous guérit

Des blessures qui sont les nôtres

C’est le pouvoir d’être aimé

Rien ne peut lui résister


Aimez-vous les uns les autres

Jésus

Comme je vous ai aimés

Aimez-vous les uns les autres

Speak life – Parle la vie (TOBYMAC)

Voici une belle recontextualisation du mystère de la résurrection dans notre quotidien : « Comment pouvons-nous vivre comme des ressuscités et partager « la vie » de la résurrection autour de nous? »

J’utilise ce clip aussi bien en début d’année pour aborder l’esprit de bienveillance qu’on pourrait vivre en classe comme à la période de Pâques pour parler du coeur du christianisme : « vivre la résurrection au coeur de nos vies ! »

TOBYMAC est un chanteur chrétien anglophone qui mélange bien les sonorités d’aujourd’hui, des réflexions du quotidien et des paroles inspirées par sa foi.

Some days life feels perfect

Other days, it just ain’t workin’

The good, the bad, the right, the wrong

And everything in between

Yo it’s crazy, amazing

We can turn our heart through the words we say

Mountains crumble with every syllable

Hope can live or die

So speak life, speak life

To the deadest darkest night

Speak life, speak life

When the sun won’t shine and you don’t know why

Look into the eyes of the broken hearted

Watch them come alive as soon as you speak hope

You speak love, you speak

You speak life, oh oh oh oh oh

You speak life, oh oh oh oh oh

Some days the tongue gets twisted

Other day my thoughts just fall apart

I do, I don’t, I will, I won’t

It’s like I’m drowning in the deep

Well, it’s crazy to imagine

Words from my lips as the arms of compassion

Mountains crumble with every syllable

Hope can live or die

R

Lift your head a little higher

Spread the love like fire

Hope will fall like rain

When you speak life with the words you say

Raise your thoughts a little higher

Use your words to inspire

Joy will fall like rain when you speak life with the things you say

Lift your head a little higher

Spread the love like fire

Hope will fall like rain

When you speak life with the words you say

Some days life feels perfect

Paroliers : James L. Moore / Ryan Dale Stevenson / Toby Mckeehan

Paroles de Speak Life © Universal Music Publishing Group, Capitol Christian Music Group

Certains jours tout semble parfait

D’autres jours, rien ne va

Le bon, le mal, le juste, l’erreur

Et tout ce qu’il y a entre

Bien c’est fou, incroyable

Nous pouvons transformer nos coeurs avec les mots que nous disons

Les montagnes s’écroulent à chaque syllabe

L’espoir peut vivre ou mourir

Donc, parlez de la vie, parlez de la vie

A la nuit la plus sombre et mortelle

Parlez la vie, parlez la vie

Quand le soleil ne brillera pas et vous ne savez pas pourquoi

Regardez dans les yeux des coeurs brisés

Regardez-les reprendre vie dès que vous parlez « espoir »

Vous parlez d’amour, vous parlez

Parlez la vie, 

Parlez la vie

Certains jour, la langue devient tordue

D’autres jours, mes pensées s’écroulent

Je fais, je ne fais pas, je ferai, je ne ferai pas

C’est comme si je me noyais dans les profondeurs

Et bien, c’est fou d’imaginer

Quelques mots de nos lèvres comme des armes de la compassion

Les montagnes s’écroulent à chaque syllabe

L’espoir peut vivre ou mourir

R

Lève la tête un peu plus haut

Répands l’amour comme un feu

L’espoir tombera comme une pluie

Quand vous parlez la vie avec les paroles que vous dites

Elevez vos pensées un peu plus haut

Usez de vos paroles pour inspirer

La joie tombera comme la pluie quand vous parlez la vie à travers ce que vous dites

Lève la tête un peu plus haut

Répands l’amour comme un feu

L’espoir tombera comme une pluie

Quand vous parlez la vie avec les paroles que vous dites

Certains jours tout semble parfait