Une croisière sur le Earthboat

Bienvenue mesdames et messieurs, pour une croisière à bord du Earth-boat… 

Pendant 2x cinquante minutes, jeunes et professeur embarquent dans une croisière qui leur demandera esprit d’équipe, philosophie et une bonne dose de foi en l’humanité. C’est Odile, l’animatrice Pôle Jeunes d’Entraide et Fraternité qui leur lance le défi.

Car le Earth boot, vous l’aurez compris, c’est notre planète, avec ses cales, sa salle des machines, le poste de commandement, la première classe, la seconde…  

Répartis dans un premier temps en petits groupes, les jeunes analysent la situation actuelle. Où se situent aujourd’hui les multinationales : dans la salle des machines ou au poste de commandement ? Et les élites locales corrompues ? Et les peuples du Sud ? Et nous ? Qui dirige notre bateau commun ?

Alors même que s’engage une tempête inéluctable (alias le réchauffement climatique), les cales se gorgent d’eau. Quelle décision va prendre le Earth-boat ? Que faire devant toutes ces personnes qui remontent vers les cabines ? Comment surtout, voudrions-nous que le bateau se réorganise ? Les jeunes réfléchissent, imaginent. Si certains se demandent s’il est possible de chercher un autre bateau puisque de toutes façons, c’est foutu, d’autres placent l’ONU aux commandes, d’autres encore jettent les multinationales à la mer…  

Avec tact, doigté et surtout une quantité d’informations internationales passionnantes, Odile guide la discussion. Jamais dans la moralisation. « Voilà, dit-elle ce que nous pensons à Entraide et Fraternité… ». Et l’on découvre avec un certain espoir les ressorts de la société civile. Qu’une organisation plus juste est possible. Une place plus adéquate pour les multinationales, des cabines pas forcément de classe différente, …  

En une toute petite après-midi de cours et sans avoir changé de local, c’est tout l’avenir du monde et la responsabilité citoyenne qui se sont invitées dans l’école secondaire. Merci Odile… Nous ferons de notre mieux pour agir et influencer à notre niveau, step by step, la bonne redirection du bateau dans lequel nous sommes tous embarqués, non loin les uns des autres…  

Alexandra Boux

Plus d’infos: https://www.entraide.be/-ecoles-

ou par l’équipe de pastorale scolaire.

Construire ensemble un mouvement plein d’espérance !

Construisons ensemble un mouvement plein d’espérance !

Tu as entre 16 et 30 ans, voici une proposition pour toi !

Les changements de ton environnement et leurs impacts sur ton quotidien et sur la société te touchent ? Ressens-tu de l’indignation ? Ressens-tu parfois de la solitude voire du désespoir ? Tu as envie de partager tes observations, tes réflexions, de mener des actions avec d’autres jeunes ? Tu es sensible au message du Christ ? 

“Il faut reprendre conscience que nous avons besoin les uns des autres, que nous avons une responsabilité vis-à-vis des autres et du monde” Laudato Si §229

Objectif : proposition d’une piste pour se rassembler en vue de partager nos réflexions et mener des actions en groupe(s) sur la thématique de l’écologie intégrale en lien avec notre foi chrétienne.

Nous t’invitons à une soirée d’information et de sensibilisation sur ce nouveau projet à mener ensemble 

Infos pratiques : 

Pour les 16 – 30 ans

le 3 Février 2021 de 19h30 à 21h30 (en visio-conférence) :  https://zoom.us/j/98936196264

Une inscription est souhaitée : https://cutt.ly/FgZqKFt

Church4You : Catherine Jongen et Anaïs Guerin

Pastorale scolaire Bruxelles – Brabant wallon : Alexandra Boux

Vicariat Evangile et Vie avec la pastorale écologie intégrale : Jean-Philippe de Limbourg et Joaquim Lesne

Car …

« Avec Toi, Seigneur,
C’est l’étonnement.

Avec Toi,
On apprend que la vie est faite
Pour être partagée comme du pain
Distribué à tous,
Comme une nourriture.
Car sur la terre on a faim d’amour.

Avec Toi,
On apprend que Dieu est entré
Dans le pays de la souffrance
Où sont déchirés le cœur et le corps,
Pour rester avec les hommes
Qui n’en peuvent plus
Sous le poids de la croix,
Et les soulager avec ses deux bras déployés.
Car sur la terre on a faim d’espérance.

Avec Toi
On apprend que la joie
Se lève toujours au petit matin
Alors que tout semble terminé,
Et que Dieu lui-même veille
Pour que les pierres de la mort
Soient roulées de côté et cassées à jamais.
Car sur la terre on a faim d’éternité.

Avec Toi, Seigneur Jésus,
C’est la passion de vivre. »

Charles Singer

Le deuil et préparer le monde de demain : Edito de Fabrice Grosfilley

En cette crise sanitaire du coronavirus, alors que le confinement est généralisé aux quatre coins de l’Europe, Fabrice Grosfilley revient dans son édito de ce jeudi 26 mars 2020 sur le décès de sa mère et les conséquences de ce confinement sur le deuil de nos proches.

Méditation sur l’homélie du Pape François (27 mars 2020)

Voici un diaporama à partir de l’homélie du Pape François du vendredi 27 mars, en incrustant plus particulièrement une voûte de la Chapelle des Espagnols où l’on voit la barque des apôtres ébranlée par la tempête et Pierre se jeter à l’eau pour rencontrer le Seigneur.

MOMENT EXTRAORDINAIRE DE PRIERE 
EN TEMPS DE EPIDEMIE 

PRESIDE PAR LE PAPE FRANÇOIS

Parvis de la basilique Saint-Pierre Vendredi 27 mars 2020

 « Le soir venu » (Mc 4, 35). Ainsi commence l’Evangile que nous avons écouté. Depuis des semaines, la nuit semble tomber. D’épaisses ténèbres couvrent nos places, nos routes et nos villes ; elles se sont emparées de nos vies en remplissant tout d’un silence assourdissant et d’un vide désolant, qui paralyse tout sur son passage : cela se sent dans l’air, cela se ressent dans les gestes, les regards le disent. Nous nous retrouvons apeurés et perdus. Comme les disciples de l’Evangile, nous avons été pris au dépourvu par une tempête inattendue et furieuse.

Lire la suite

Martin Kopp : la vidéo de la conférence à Louvain-la-Neuve du 13 février 2020

Conférence de Martin Kopp à Louvain-la-Neuve – 13 février 2020

En quoi l’enjeu climatique est une question spirituelle ? Que peut-on faire pour relever le défi ?

1re partie : Les données scientifiques

2me partie : En quoi l’enjeu climatique est une question spirituelle ?

3me partie : Les simplicités joyeuses